Forró na chuva, littéralement le « forró sous la pluie », c’est l’expression de la musique populaire brésilienne sous le ciel de Bretagne.
Dans le Nordeste brésilien, berceau de cette danse traditionnelle, la pluie est particulièrement attendue, et c’est la fête quand elle finit par arriver.
Symbole de vie, de fertilité, la pluie est une denrée précieuse que nous avons trop tendance à bouder, accusant les mauvais chanteurs de l’avoir engendrée, sans toujours nous apercevoir de la chance que nous avons de vivre en sa compagnie…
« La vie, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie»
Forró na Chuva a vu le jour en septembre 2017, quand Aline Le Masson et Julian Biblocq, accordéoniste et percussionniste passionnés par les cultures, musiques, chants, danses et traditions brésiliennes rencontrent Léo Corrêa, musicien brésilien chevronné frottant les cordes de sa rabeca par monts et par vaux à travers l’Europe et le Brésil. Un an plus tard, le trio fait appel à Marion Limosino, l’orchestration en binôme violon/rabeca ou accordéon/rabeca leur semble si évidente qu’à l’automne 2018 le trio devient quatuor !